- Accueil News News avril 2010 <head><link href=http://www.lemaghrebdz.com/images/temp2/Cnf/InG.css type=text/css rel=stylesheet></head>

<head><link href=http://www.lemaghrebdz.com/images/temp2/Cnf/InG.css type=text/css rel=stylesheet></head>


dans le cadre de la tenue du 3e colloque sur les études maghrébines. La délégation qui a transité par Pékin a tenu des réunions pour l’organisation en automne de journées médico-chirurgicales Algéro-chinoises à Pékin.
Cette visite s’inscrit dans le cadre de la célébration du 2Ae anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Corée, le Centre d’études maghrébines de Séoul a organisé le samedi 3 avril 2010 à Séoul un colloque international pour célébrer l’évènement. Plusieurs spécialistes Algériens et Coréens ont pris part à cette rencontre, à laquelle ont assisté les ambassadeurs d’Algérie, du Maroc et du Gabon en Corée du Sud ainsi que le directeur du Maghreb au ministère des affaires étrangères de Corée du Sud.
L’ambassadeur d’Algérie à Séoul, Mr Hocine Sahraoui, qui a été le premier orateur à intervenir, il a déclaré que : « cette initiative institue un jalon important destiné à fêter cet événement et nous le prenons pour un signal fort dont nous apprécions la portée. » Il a également souligné dans son intervention que « le dialogue politique a désormais un haut niveau qualitatif et gagné en intensité. » Rappelons, en effet, que des rencontres à haut niveau ont eu lieu entre les deux pays. Le Président Abdelaziz Boutéflika s’est rendu en Corée du Sud en 2003 alors que le défunt Président coréen Roth est venu en Algérie en 2006. Le Président algérien a eu un entretien avec le nouveau Président coréen Lee Myang-Bat lors des derniers jeux olympiques de Pékin en 2008. Ce dernier a d’ailleurs exprimé son souhait de visiter l’Algérie. De fait ces relations stratégiques entre les deux pays ont gagné en importance. Le volume des échanges est passé en 4 ans, de 2005 à 2009, de 500 millions de dollars à 2 milliards de dollars.
En plus des universitaires, la Forem a été présente dans cette rencontre par trois membres.
Mr Mihoub El Mihoubi a essayé de répondre à deux questions ; pourquoi avoir attendu 1990 pour établir des relations diplomatiques et comment prendre exemple du développement coréen pour l’Algérie. Le Pr Khiati, a abordé le sujet de l’investissement dans le domaine des médicaments, en expliquant que si le cadre juridique des relations entre les deux pays est bien tracé, seulement quelques secteurs notamment les hydrocarbures, la construction, les biens de consommations, les nouvelles technologies de la communication et la pêche, alors que de nombreux créneaux existent et méritent d’être développés. Il cite à ce sujet le marché du médicament dont l’Algérie occupe aujourd’hui la troisième place en Afrique et où les possibilités d’investissement sont importantes.
Un autre membre de la Forem, le docteur Nouh a exposé l’expérience algérienne en matière de construction rurale préservant les caractéristiques culturelles. Alors que le troisième membre a fait un tour d’horizon sur les relations Algéro-coréennes. Il ya quelques années, il y avait en Algérie à peine une soixantaine de coréens, aujourd’hui il y a plus de six cent cadres coréens en Algérie. En 2009, à titre d’exemple il y a eu 39 délégations coréennes qui ont visité l’Algérie.
Les universitaires coréens ont présenté des intéressantes études. La première relative à la politique urbaine du colonialisme français en Afrique du Nord. Elle a souligné l’absence de clairvoyance dans les projets de construction au cours de la colonisation. Le seul élément pris en compte était les besoins économiques de la puissance coloniale. La politique d’urbanisation coloniale a été menée de façon à marginaliser les anciennes villes en transformant en ghetto. La deuxième étude a abordé le sujet du Raï comme musique transfrontalière. Son auteur a mis en exergue, l’engouement de la jeunesse coréenne par la musique du Raï comme les autres jeunesses du monde. La musique devient désormais un véhicule universel pour promouvoir la culture et rapprocher les peuples.
Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

سبر الاراء

مبادرة لجمع مليون توقيع لإنقاذ مليون مسلم مضطهد في أراكان بميانمار