- Accueil Edition Life environnement

Life environnement

Ecosystèmes algériens

16 pages :
L’Algérie offre une variété d’écosystèmes qui lui confèrent une exceptionnelle richesse phytogénétique. Cette brochure permet de mieux connaître ces écosystèmes : écosystèmes forestiers, écosystèmes steppiques et écosystème saharien. Elle souligne la nécessité d’une conservation des ressources phytogénétiques. Elle rappelle enfin le programmes de recherche et perspectives en cours en Algérie.
   

La pollution atmosphérique

8 pages :
Les problèmes liés à la pollution atmosphérique sont devenus ces dernières années une préoccupation permanente pour les pouvoirs publiques, les scientifiques et même la société civile. L’Algérie , à l’instar de tous les pays en voie de développement, est du point de vue pollution atmosphérique très mal loti, il connaît au même titre que les pays industrialisés des phénomènes de pollution atmosphérique mais ne dispose pas de moyens de lutte technologiques et juridiques appropriés. Le manque d’études scientifiques fiables, ne permet pas au pays de disposer de données précises sur l’ampleur du phénomène. Cette brochure expose cette problématique.
   

Le Cerf de Berbérie

8 pages :
cette brochure présente le cerf de Berbérie qui est une espèce en voie de disparition protégée depuis 1937. C’est le dernier des cervidés d’Afrique. L’aire de répartition du cerf de Berbérie est en constante régression, du fait de la réduction de son biotope. L’U I C N l’a classé au tableau C de la convention africaine de 1969, il «ne peut être chassé ou capturé que sur autorisation de la plus haute autorité compétente dans l’intérêt national ou dans un but scientifique». Actuellement le cerf de Berbérie est cantonné à l’Est du Seybouse (Est algérien), au niveau d’El Taref, Bouchegouf et Souk Ahras. Cette dernière localité semblant être à l’heure actuelle sa limite sud.
   

La perdrix gambra

12 pages :
La Perdrix gambra est un oiseau familier, elle a reçu l’appellation de la Perdrix de Berbérie en 1936, parce que son centre de dispersion semble être la Berbérie. Elle possède une grande amplitude écologique puisqu’on la retrouve dans des habitats très variés avec des précipitations de 600 à 1000 mm, dans des zones plus sèches comme les steppes à armoise (Artimisia sp) avec des précipitations inférieures à 200 mm et peu de ressources alimentaires. On la retrouve aussi bien en plaine au niveau de la mer pour peu qu’il y ait un couvert végétal qu’en montagne jusqu’à 2 500 m d’altitude. Au Sahara proprement dit, elle est rencontrée au niveau des « Dayas » au sud de Laghouat, et les lits de Oued M’Zab caractérisés par des formations de Pistachier atlantique (Pistacia atlantica) et à Jujubier (Ziziphus lotus).
   

سبر الاراء

مبادرة لجمع مليون توقيع لإنقاذ مليون مسلم مضطهد في أراكان بميانمار