Autre

Organisation de la santé dans les maquis d’Algérie durant la guerre de libération


Pour permettre une bonne compréhension de cette période, il convient de rappeler certains paramètres qui prévalaient à la veille du déclenchement de cette guerre :
- 91,2 % des algériens étaient totalement analphabètes,
- 14,6 % des enfants âgés de 6 à 16 ans étaient scolarisés,
- La population autochtone constituait 89,5 % du total mais elle ne comptait que 11,4 % des étudiants inscrits à l’université,
- Un ouvrier autochtone gagnait en moyenne 22 fois moins qu’un ouvrier français,
   

Les mines antipersonnelles


une arme à destruction massive à retardement
Par le Pr. Mostéfa KHIATI, Président de la FOREM
Le 24 novembre à Hassi Bahbah, le Président de la République a procédé à la destruction de 3030 mines anti-personnelles. Cet acte est tout un symbole, car il intervient à la veille de la réunion de Nairobi (29/11 au 3/12/2004) qui doit évaluer les progrès accomplis depuis la proclamation du Traité d’interdiction des mines ou Convention d’Ottawa signée en 1997.

   

Les Actions Humanitaire Pendant la Lutte de Libération


De Quelques Réflexions sur les Principes Humanitaires
Le dictionnaire hachette de 1991 définit l’humanitaire ainsi : « qui vise au bien-être, au bonheur de l’humanité. Le terme humaniste semble restrictif puisqu’il est dit « relatif aux humanistes de la renaissance ». Une précision est donnée : « A l’époque de la renaissance, érudit versé dans la connaissance des langues et des littératures anciennes, considérées comme le fondement de la connaissance de l’homme… ».

   

سبر الاراء

مبادرة لجمع مليون توقيع لإنقاذ مليون مسلم مضطهد في أراكان بميانمار