Autre

La médecine dans l’état de l’Emir Abdelkader


A propos de la formation de médecins selon des normes modernes, l’Emir Abdelkader aimait répéter cette phrase : « Il est dit dans les livres sacrés que le sultan qui ne rend pas disponible dans son royaume la formation médicale, est considéré comme ayant péché vis à vis de son créateur. » ( P. Azan ; L’Emir Abdelkader, du fanatisme islamique à la citoyenneté française ; p. 141 ).

   

Le paludisme est-il de retour en Algérie ?


Par le Pr. Mostéfa KHIATI


Assistons-nous à une résurgence du paludisme ou s’agit-il simplement de quelques cas isolés enregistrés au cours de l’année 2004 ? La notification récente de trois cas à Ghardaïa dont deux survenant chez de petits enfants de 18 et 36 mois nous amène à nous poser des questions.

   

Plaidoyer pour un conseil supérieur de la santé


Le programme du Président de la République fait mention de la nécessité d’engager de larges réflexions en matière de santé. Les principales orientations qu’il préconise sont les suivantes : garantir à toute la population l’accès aux soins de base, œuvrer à une large promotion de la prévention, organiser le redéploiement des structures de santé, promouvoir la santé mentale, assurer une plus grande intégration du secteur privé, promouvoir une plus grande maîtrise des coûts de santé, développer des soins de haut niveau, réguler la formation médicale, développer la recherche, réhabiliter la formation paramédicale, encourager la production de médicaments, promouvoir les méthodes et les outils d’une gestion moderne…

   

Le paramédical : l’urgence d’une réforme


Le corps paramédical est le plus important corps spécifique de la fonction publique avec plus de 130 000 personnes. C’est également le corps qui compte le plus de femmes. Plus décriés qu’adulés, les paramédicaux restent un corps marginalisé. Malgré leur rôle de cheville ouvrière du système de soins, ils font l’objet de peu d’intérêt aussi bien des médecins que des gestionnaires.
   

سبر الاراء

مبادرة لجمع مليون توقيع لإنقاذ مليون مسلم مضطهد في أراكان بميانمار