- Accueil Activités Enfance - ODE Enfance L’enfant et l’éducation

L’enfant et l’éducation


La politique d’éducation a été longtemps prise comme exemple par les responsables politiques et considérée comme une fierté pour les pays. On aimait répéter que le tiers de la population est sur les bancs des écoles (aujourd’hui le quart) et qu’un tiers du budget de l’Etat est consacré à la formation.


Qu’en est-il réellement ? Le taux d’analphabétisme de la population âgée de 10 ans et plus, a fortement diminué, passant de 43,62 % en 1987 à 31,90 % en 1998, soit une baisse d’un peu plus d’un point par année. Ces résultats restent largement insuffisants compte tenu du discours politique dans le domaine et des efforts consentis par l’Etat. Selon le recensement général de la population de 1998, la proportion d’analphabètes dans la population générale est de 30,08 %. Ce taux est plus marqué chez les femmes (62,05%) que chez les hommes et dans les zones éparses (51,5 %) que dans les zones agglomérées secondaires (34,9%). Cependant, l’élément le plus négatif est la proportion de 13 % de jeunes analphabètes dans la tranche d’âge 15-24 ans, vingt ans après l’application de la mesure rendant obligatoire l’enseignement jusqu’à l’âge de 16 ans à travers la généralisation de l’Ecole Fondamentale.

Aspects législatifs :

Le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ratifié par l’Algérie le 12 septembre 1989, reconnaît expressément le droit fondamental qu’a toute personne de bénéficier de l’enseignement primaire, gratuit et obligatoire…

Le droit à l’éducation a été souligné par tous les textes législatifs du pays. La Constitution de 1996 énonce dans son article 53 que : « Le droit à l’enseignement est garanti. L’enseignement est gratuit dans les conditions fixées par la loi. L’enseignement fondamental est obligatoire. L’Etat organise le système d’enseignement. L’Etat veille à l’égal accès à l’enseignement et à la formation professionnelle ».

L’ordonnance 76-35 du 16/04/1976 portant organisation de l’éducation et de la formation, prévoit l’obligation et la gratuité de l’éducation pour une durée de neuf ans pour tous les enfants, sans discrimination.

Les lois nationales donnent plus de garantie que la Convention Universelle des Droits de l’Enfant puisqu’elles prévoient une scolarisation obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, soit pour une durée de neuf années et non pas seulement jusqu’à la fin des six années de l’enseignement primaire.................

Télécharger
Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

سبر الاراء

مبادرة لجمع مليون توقيع لإنقاذ مليون مسلم مضطهد في أراكان بميانمار