- Accueil Activités Enfance - ODE Enfance La place des enfants dans la société algérienne

La place des enfants dans la société algérienne


A l’instar de la plupart des pays en développement, la population algérienne est caractérisée par sa jeunesse. Cet aspect constitue un sujet de fierté de nos dirigeants politiques.
Combien sont-ils ? :
Les enfants, c'est-à-dire la partie de la population âgée de 0 à 18 ans, constituaient plus de la moitié de la population au cours des trois premières décades de l’indépendance. Pour la première fois, le recensement général de la population de 1998, a montré que les moins de 19 ans sont passés au-dessous de la barre des 50 %. Au cours du dernier recensement, l’Algérie comptait 14 122 121 enfants âgés de moins de 19 ans soit 48,54 % de l’ensemble de la population.
Cette baisse des moins de 19 ans est liée principalement à une baisse de la natalité, le poids des 0-4 ans perd presque 8 points en une décade (1987-1998) alors qu’il n’a perdu qu’environ 1 et 2 points au cours des deux précédentes décades. A l’inverse, le poids des tranches d’âge des 10-14 ans et des 15-19 ans marque des points avec respectivement plus 4 et 5 points au cours des deux dernières décades.
Si dans l’ensemble des moins de 19 ans, on remarque une légère prédominance des garçons par rapport aux filles aux différentes périodes : 50,96 % en 1966 ; 54,66 % en 1977 ; 51,04 % en 1987 et 51,05 % en 1998, cette prédominance n’est pas uniforme dans les différentes tranches d’âge :
• pour les 0-4 ans : on note une très légère prédominance masculine en 1966 avec 50,69 %, puis les garçons cèdent la première place, ils ne sont que 49,05 % en 1977, cet écart s’accentue même en 1987 avec seulement 48,43 % pour les garçons, mais finissent à revenir à leur place en 1998 avec 51,22 %.
• Pour les 5-9 ans : la prédominance des garçons est légère mais constante : 50,76 %, 51,04 %, 51,03 % et 51,06 % pour respectivement 1966, 1977, 1987 et 1998.
• Pour les 10-14 ans : la prédominance est marquée en 1966 avec 52,28 %, puis tend à diminuer légèrement en 1977 avec 51,29 %, elle est de 51,49 % en 1987 et diminue encore un peu en 1998 avec 50,96 %.
• Pour les 15-19 ans : les garçons sont très légèrement minoritaires en 1966 avec 49,99 % mais vont rattraper leur retard puis dépasser légèrement le nombre de filles en creusant un écart minime mais constant : 50,36 % en 1977, 50,50 % en 1987 et 50,97 en 1998.
Ainsi, la pyramide des âges se modifie très lentement et tend vers le profil observé dans les pays du Nord avec moins d’enfants et plus de personnes âgées, les projections sur l’an 2050, selon l’ONS, laissent penser que les moins 19 ans ne constitueront à cette date, qu’un peu plus du quart de la population. Les moins de 15 ans passent de 48,79 % en 1967 à 36,17 % en 1998, ils seront probablement moins de 30 % en 2015. Quoi qu’il en soit, les enfants constituent aujourd’hui presque la moitié de la population.

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

سبر الاراء

مبادرة لجمع مليون توقيع لإنقاذ مليون مسلم مضطهد في أراكان بميانمار